Rechercher
Close this search box.
Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

Les troubles neuroendocriniens, vasculaires et métaboliques dans l'EM/SFC, le POTS et la COVID longue.

BUT DE L'ÉTUDE

L’étude vise à explorer les différences structurelles, neuro-vasculaires et biochimiques dans le cerveau des personnes atteintes d’EM/SFC, de COVID longue et de POTS afin d’élucider la pathologie sous-jacente et d’identifier des cibles potentielles pour des stratégies de traitement efficaces.

CHERCHEURS

  • Xiaoyun Wang, PhD
  • Elena Christopoulos
  • Natalie Thomas, PhD
  • David Fineberg, MBBS, FRACGP, DCH
  • Paul Gooley, PhD
  • Leigh Johnston, PhD
  • Rebecca Glarin, BApSc, PGDip(MRI)
  • Rob Williams
  • Bradford Moffat, PhD
  • Christopher Rowe, BMBS, FRACP, MD, FAANMS
  • Christopher Armstrong, PhD

MISES A JOUR ET PERSPECTIVES

  • Collaboration avec l’Hôpital  d’Austin et le Melbourne Brain Centre pour mener des études approfondies d’IRM et de TEP.
  • Ces études seront menées sur des patients atteints d’EM/SFC, de CL et de POTS, ainsi que sur des témoins en bonne santé.
  • Analyse IRM du flux sanguin avant et après l’effort.
  • Analyse par spectrométrie RMN des métabolites dans le cerveau avant et après l’effort.
  • PET scan pour évaluer la neuroinflammation et le flux sanguin en position debout.
  • Le recrutement devrait commencer à la mi-2024.
HYPOTHÈSE ET DESCRIPTION DE L'ÉTUDE

Nous explorons les liens entre l’EM/SFC, la COVID longue (CL) et le POTS, car ces maladies présentent souvent des symptômes similaires et se manifestent fréquemment ensemble, ce qui complique la gestion des symptômes et le maintien d’une bonne qualité de vie pour les patients.

Des recherches récentes suggèrent que l’inflammation cérébrale pourrait jouer un rôle dans l’EM/SFC et la CL, avec des voies potentielles impliquant une activation soutenue de certaines cellules cérébrales et une inflammation dans des zones cérébrales spécifiques. Cette inflammation pourrait affecter l’équilibre d’une substance appelée glutamate dans le cerveau, ce qui pourrait contribuer aux problèmes de régulation hormonale observés dans l’EM/SFC et la CL. En outre, la réduction de la circulation sanguine dans le cerveau pourrait être un facteur commun aux trois maladies.

Notre étude vise à examiner les différences de structure cérébrale, de flux sanguin et de biochimie entre ces groupes afin de mieux comprendre les causes sous-jacentes de l’EM/SFC, de la CL et du POTS et de mettre au point des traitements efficaces. En examinant divers facteurs tels que l’activité des astrocytes (un type de cellule cérébrale), les changements dans le métabolisme, la façon dont le cerveau réagit à l’exercice et les marqueurs d’inflammation dans le cerveau, nous espérons identifier des mécanismes importants à l’origine des symptômes et trouver des cibles potentielles pour la thérapie.

OBJECTIFS

Cette image montre un examen TEP (tomographie par émission de positons) en cours dans un établissement médical. Le patient est allongé sur un lit étroit qui fait partie de l'appareil de TEP.

  1. Étudier l’activité des astrocytes et les schémas d’hypométabolisme du glucose pour élucider les mécanismes de neuroinflammation cérébrale dans l’EM/SFC et la CL.
  2. Analyser les variations des métabolites, en particulier les niveaux de glutamate et de GABA, dans l’hypothalamus chez les patients atteints d’EM/SFC et de CL par rapport aux témoins.
  3. Explorer les corrélations avec la neuroinflammation du système nerveux central, les niveaux d’hormones sanguines et la manifestation des symptômes.
  4. Évaluer les changements dans le débit sanguin cérébral pendant l’exercice chez les patients atteints d’EM/SFC et de POTS, à la fois globalement et régionalement dans le cerveau. Évaluer l’impact des altérations du flux sanguin cérébral sur la symptomatologie et la gravité du malaise post-effort dans les populations atteintes d’EM/SFC, de CL et de POTS.