Rechercher
Close this search box.
Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

Étude de la motricité oculaire

L’objectif de ce projet est de caractériser pleinement les changements de mouvements oculaires chez les personnes souffrant d’EM/SFC pendant deux jours consécutifs, afin d’identifier une signature motrice oculaire unique à ce trouble.
  • Christopher Armstrong, PhD
  • Joanne Fielding
  • Meaghan Clough
  • Nous recrutons actuellement des participants pour cette étude.
  • Des essais préliminaires sur des patients atteints d’EM/SFC ont déjà permis d’identifier des changements moteurs oculaires très distinctifs chez les personnes atteintes d’EM/SFC.
  • Il semble qu’un phénotype de fatigue pourra être suivi à l’aide de tests de motricité oculaire.
  • Un essai de plus grande envergure a débuté avec la collecte de données en cours et le début de la collecte de biofluides.
HYPOTHÈSE ET DESCRIPTION DE L'ÉTUDE
HYPOTHÈSE DE L’ÉTUDE ET DESCRIPTION L’évaluation de la motricité oculaire (mouvement des yeux) peut être utilisée dans le diagnostic de diverses maladies neurologiques. Le mouvement des yeux nécessite une signalisation à travers un vaste réseau neuronal bien défini qui incorpore plus de 50% du cerveau. Les dommages causés en tout point de ce vaste réseau se manifestent par des anomalies du mouvement des yeux. Dans le cas d’une maladie ou d’un trouble donné, cela se traduit par une signature unique des mouvements oculaires qui peut être mesurée à l’aide de technologies de suivi oculaire à haute puissance, ce qui permet de quantifier les changements les plus subtils. Ceci est particulièrement pertinent pour les personnes atteintes d’EM/SFC, car les symptômes sont souvent subtils et sujets à des fluctuations (c’est-à-dire qu’ils ont tendance à s’aggraver après un effort).   Une signature oculomotrice définie pour l’EM/SFC constituerait le premier marqueur objectif et quantifiable de cette maladie, qui pourrait être utilisé pour établir un diagnostic sûr, fournir une mesure sensible de la progression ou de l’effet d’un traitement futur, et éclairer les fondements physiopathologiques de la maladie.   Le but de ce projet est donc de caractériser complètement les changements de mouvements oculaires chez les patients atteints d’EM/SFC pendant deux jours consécutifs, en identifiant une signature motrice oculaire unique à cette maladie.
DÉROULEMENT DE L'ÉTUDE

Une photo en gros plan d’un œi

  1. Identifier les signatures de la fatigue chez les patients atteints d’EM/SFC à l’aide de tâches oculomotrices simples et répétitives dans le temps.
  2. Identifier les changements du contrôle cognitif chez les patients atteints d’EM/SFC à l’aide de tâches cognitives motrices oculaires validées.
  3. Caractériser les changements des mouvements oculaires dus au MPE induit par l’effort cognitif.
  4. Développer un algorithme de diagnostic et un ensemble de tâches qui incorpore une variété de signatures de tâches oculomotrices dans l’EM/SFC en utilisant des techniques d’apprentissage automatique.
  5. Combiner les collections de liquides biologiques avec les tests de motricité oculaire sur 2 jours pour l’analyse des métabolites et des marqueurs immunitaires.