La mise à jour des directives cliniques pour l’encéphalomyélite myalgique/syndrome de fatigue chronique (EM/SFC), produite par la « US ME/CFS Clinician Coalition », peut également aider les patients qui restent malades après avoir été atteints de la COVID-19, même légère. Un article sur cette mise à jour a été publié dans les Mayo Clinic Proceedings:

A lire ici

Des recherches récentes suggèrent que 10 % ou plus des adultes souffrant de COVID-19 aiguës pourraient ensuite développer l’EM/SFC. Les malades atteints d’EM/SFC ont longtemps eu du mal à accéder aux soins cliniques en raison d’un manque de conseils cliniques précis et de connaissances des soignants. L’afflux important de nouveaux cas d’EM/SFC a créé un besoin urgent pour les médecins de tous les pays de se renseigner sur cette maladie.

 

Le guide clinique mis à jour par la coalition américaine des cliniciens de l’EM/SFC est axé sur les adultes et comprend les éléments suivants :

  • Nouveaux critères de diagnostic exigeant un malaise post-effort et d’autres caractéristiques clés pour améliorer la précision du diagnostic.
  • L’utilisation efficace des questions d’entretien, des résultats de l’examen physique et des tests de diagnostic.
  • Diagnostics alternatifs et conditions coexistantes à prendre en compte.
  • Les traitements pharmacologiques et non pharmacologiques.
  • Une discussion sur les raisons pour lesquelles les traitements précédemment recommandés – la thérapie cognitivo-comportementale et la réadaptation graduelle à l’effort – peuvent être nuisibles et ne sont plus recommandés.

Il n’existe aucun traitement approuvé par la FDA pour l’EM/SFC. Cependant, les auteurs de l’article affirment que, selon leur expérience, une amélioration est possible avec des soins appropriés, et fournissent leurs recommandations consensuelles avec une variété de traitements disponibles.

 

L’auteure, la Dre Lucinda Bateman, note :

 » Les praticiens peuvent prendre de nombreuses mesures dès maintenant pour améliorer la santé, le fonctionnement et la qualité de vie des personnes atteintes d’EM/SFC, y compris celles qui sont nouvellement atteintes d’EM/SFC à la suite de la COVID-19. Ces conseils peuvent également aider les patients atteints de la COVID longue, même s’ils ne répondent pas entièrement aux critères de l’EM/SFC. »

Regardez la vidéo d’accompagnement par la Dr. Lucinda Bateman (en anglais)