Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

Recherche sur l'encéphalomyélite myalgique / le syndrome de fatigue chronique (EM / SFC), le syndrome post-traitement de la maladie de Lyme (PTLDS), la fibromyalgie et le syndrome post-COVID .

Le « printemps de l’action » : Rejoignez la communauté des bâtisseurs de l’espoir !

Entrez dans le printemps en tant que bâtisseur de l’espoir ! Avec l’arrivée d’une saison qui symbolise le renouveau et le progrès, l’Open Medicine Foundation Canada est inspirée par la force de ceux qui vivent avec l’EM/SFC et la COVID longue. Cette saison de nouveaux départs est l’occasion idéale de s’engager et de faire la différence.

 

Devenez un bâtisseur de l’espoir. Vous rejoindrez un groupe spécial de sympathisants dévoués qui versent une contribution mensuelle. Votre don constitue une base solide pour la recherche innovante et les programmes de soutien.

 

Aujourd’hui, nous avons l’honneur de partager avec vous l’histoire inspirante de l’un de nos dévoués Bâtisseurs de l’espoir. Voici Helen, une membre appréciée de notre communauté de bâtisseurs de l’espoir. Helen est une sympathisante de l’OMF et la mère de Manon, qui, à l’âge de 33 ans, a dû faire face à un détour inattendu dans sa vie en raison de l’EM/SFC. Son récit, rempli de défis et de triomphes, reflète le parcours de nombreuses familles que nous soutenons.

 

Nous vivons dans l’espoir : l’histoire de Manon

 

Collage de trois photos de Manon et de son compagnon Hugo. La première photo a été prise dans une galerie, la deuxième devant l'Opéra de Sydney et la troisième dans un parc.« Mon extraordinaire fille de 33 ans, Manon, lutte contre l’EM/SFC depuis 2015. Nous avons ressenti qu’il y avait un véritable espoir quand nous avons découvert l’OMF pour la première fois, dans le cadre de nos recherches sur cette maladie dévastatrice.

 

Les trois premières années de Manon ont été terribles. Elle venait d’obtenir son diplôme de l’université d’Édimbourg. Elle se trouvait à Hong Kong pour son premier emploi avec son compagnon, Hugo, lorsque l’EM/SFC l’a frappée soudainement et impitoyablement. Nous n’avons pas eu d’autre choix que de la ramener à la maison. Pendant deux ans, elle n’a pu ni marcher ni s’asseoir. Il lui était presque impossible d’engager la conversation. Nous nous sommes battus contre le groupe de psychiatres orientés vers le biopsychosocial à Londres, essayant de prouver que tout était dans sa tête.

 

Avec patience, son compagnon et notre famille ont apporté leur soutien et ont permis à Manon d’explorer diverses voies de guérison. Le Mestinon s’est avéré crucial à l’époque et continue de l’être à ce jour. L’introduction d’un fauteuil roulant est devenue indispensable.

 

Malgré son handicap, Manon a trouvé le moyen de travailler à temps partiel depuis son domicile. Son compagnon fait tout ce qu’il faut pour qu’elle ait l’esprit libre pour s’épanouir au travail. Avec le temps – près de dix ans pour elle – nous avons appris à prendre nos distances par rapport à la recherche et aux conférences sur l’EM/SFC. 

 

L’espoir est un défi, et j’espère que notre confiance en l’OMFCA portera ses fruits ! C’est pourquoi j’appelle la communauté de l’OMFCA à me rejoindre pour devenir Bâtisseurs de l’espoir. »

 

En cette période de croissance, cultivons ensemble les graines de l’espoir. Devenez un bâtisseur de l’espoir et rejoignez une communauté qui favorise un avenir meilleur pour les personnes touchées par l’EM/SFC et la COVID longue. Nous vous remercions de votre soutien continu.