Rechercher
Close this search box.
Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

Une étape importante : Le gouvernement australien finance la mise à jour des directives cliniques relatives à l’EM/SFC et à la COVID longue

Femme ayant consultation avec un médecin sur un ordinateur portable

Nous sommes ravis d’annoncer que, à la suite de la table ronde de Canberra organisée fin mars et dirigée par Emerge Australia avec le soutien de l’Open Medicine Foundation Australia, le gouvernement australien s’est engagé à financer la mise à jour des directives cliniques pour l’EM/SFC et la COVID longue.

Les directives cliniques actuelles pour l’EM/SFC datent de plus de 20 ans et ne reflètent pas les meilleures pratiques internationales les plus récentes. La mise à jour de ces directives est une étape importante pour garantir que les patients reçoivent les soins les plus efficaces et les plus récents possibles, et qu’ils ne sont pas soumis à des pratiques dangereuses dont on sait aujourd’hui qu’elles aggravent ces maladies.

Les nouvelles lignes directrices seront élaborées dans le cadre d’un processus rigoureux mené par le National Health and Medical Research Council (NHMRC), avec une consultation et une collaboration approfondies avec tous les groupes des parties prenantes sur une période de deux à trois ans. Cette approche globale impliquera des contributions de la part des :

  • Patients : s’assurer que leurs expériences et leurs besoins sont au premier plan.
  • Professionnels de la santé : Tirer parti de leurs connaissances et de leur expertise en première ligne.
  • Experts : Intégrer les dernières recherches scientifiques et les meilleures pratiques mondiales.

Cette annonce représente une avancée monumentale dans l’amélioration des soins et du soutien apportés à plus de 250 000 Australiens atteints d’EM/SFC et aux nombreuses autres personnes touchées par la COVID longue. Nous sommes ravis de cet engagement à améliorer la qualité de vie de ces personnes grâce à des soins médicaux informés, compatissants et efficaces.

Nous espérons que cette première étape importante reconnaîtra le soutien plus large dont a besoin une communauté de personnes mal desservies par le système de santé depuis des décennies et qu’elle conduira à un financement accru de la recherche médicale dans un avenir proche.