Rechercher
Close this search box.
Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

Nouvelle publication d’Alain Moreau, PhD et de ses collègues !

Nouvelle publication d’Alain Moreau, PhD et de ses collègues ! 

Evguenia Nepotchatykh and Alain Moreau looking at board

La publication s’intitule « Circulating microRNA expression signatures accurately discriminate myalgic encephalomyelitis from fibromyalgia and comorbid conditions » / « Les signatures d’expression des microARN circulants permettent de distinguer avec précision l’encéphalomyélite myalgique de la fibromyalgie et des états comorbides ».

L’article peut être lu en ligne dans son intégralité 

L’OMF est fière de soutenir cette recherche.

Résumé de la recherche :

Le Dr Alain Moreau et son équipe du Centre de recherche collaborative soutenu par l’OMF au CHU Sainte-Justine/Université de Montréal ont mené une étude pour voir s’ils pouvaient faire la différence entre deux maladies appelées Encéphalomyélite myalgique/Syndrome de fatigue chronique (EM/SFC) et Fibromyalgie (FM).

Ces deux maladies peuvent présenter des symptômes similaires et il peut être difficile de savoir de laquelle une personne est atteinte. Les scientifiques ont examiné 11 molécules spéciales présentes dans le sang, appelées miARN. (Les miARN ont été associés à l’EM/SFC dans des recherches antérieures.) Alain Moreau et ses collègues ont mené cette étude pour voir s’ils pouvaient trouver une différence entre les personnes atteintes d’EM/SFC, de FM, ou des deux.

Ils ont constaté que les 11 miARN étaient différents chez les personnes atteintes d’EM/SFC, de FM et des deux maladies. Ils ont également réalisé un test spécial à l’aide d’un ordinateur pour voir s’ils pouvaient déterminer la maladie dont souffre une personne simplement en regardant les miARN. Ils ont constaté que cela fonctionnait et que les 11 microARN pouvaient être utilisés comme test pour faire la différence entre l’EM/SFC et la fibromyalgie ! Il est important de savoir de quelle maladie souffre une personne pour qu’elle puisse recevoir le bon traitement.

Cela signifie qu’à l’avenir, les médecins pourront utiliser ces informations pour diagnostiquer correctement la maladie et donner le bon traitement pour aider les gens à se sentir mieux.