Rechercher
Close this search box.
Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

Ouvrir de nouvelles perspectives : Alimentation et perfusions de solution saline dans la recherche sur l’EM/SFC

Le cœur du problème

  • L’alimentation et les perfusions de solution saline sont toutes deux connues pour avoir un impact sur les symptômes de l’EM/SFC.
  • La Collaboration sur l’EM/SFC de Melbourne vise à identifier les réponses aux différents aliments à l’aide de mesures objectives, qui pourraient également s’avérer utiles dans de futurs essais.
  • L’équipe tentera également de comprendre l’impact des perfusions de solution saline afin d’identifier un traitement de secours pour les patients.

Essais alimentaires sur des patients atteints d'EM/SFC

Des questionnaires destinés aux patients ont déjà montré que l’alimentation peut avoir un impact significatif sur le malaise post-effort (MPE), c’est-à-dire l’aggravation des symptômes après un effort physique, cognitif ou mental. Mais quel est l’impact d’un aliment simple et complet, à faible indice glycémique, comme l’avoine ?

 

La collaboration de Melbourne de l’OMF prévoit d’évaluer les réactions à l’avoine chez les personnes atteintes d’EM/SFC. Pour évaluer la réponse, l’équipe de l’étude utilise des mesures uniques et objectives, y compris des tests pour la fonction cérébrale et la cognition, la réponse pupillaire à la lumière et l’analyse des métabolites et des protéines. Il est important de noter que si l’une ou plusieurs de ces mesures objectives sont suffisamment sensibles pour identifier les changements liés à l’alimentation, elles pourraient être utiles dans le cadre d’essais futurs.

Solution saline pour l'EM/SFC, le POTS, la COVID longue

Les perfusions de solution saline sont connues pour avoir un impact positif rapide sur les patients, qui peut durer plusieurs jours. Mais quels sont les aspects des perfusions de solution saline qui sont utiles ? S’agit-il de la solution saline elle-même, de la concentration d’électrolytes dans le liquide ou peut-être de l’augmentation du volume sanguin qui en résulte ?

 

Dans une autre étude de la Collaboration de Melbourne, l’équipe testera trois solutions différentes à plusieurs semaines d’intervalle chez chaque participant pour essayer d’identifier ce à quoi les patients répondent positivement. En fin de compte, cela pourrait permettre d’utiliser une perfusion de solution saline comme traitement de secours pour les patients. En outre, la compréhension de l’impact de la solution saline sera particulièrement utile pour les études qui utilisent la solution saline comme placebo, car tout effet observé à partir de ce placebo peut produire des résultats trompeurs.

 

Ecoutez la vidéo ci-dessous pour entendre parler de ces deux études par le chercheur, David Fineberg, MD, et le Chris Armstrong, PhD, de la Collaboration sur l’EM/SFC de Melbourne.

Regardez dès maintenant

Alors que nous continuons à explorer des questions cruciales sur l’EM/SFC et la COVID longue, votre soutien est plus vital que jamais. Nous vous invitons à envisager de faire un don aujourd’hui pour nous aider à faire avancer nos initiatives de recherche et à nous rapprocher de la découverte de traitements efficaces pour des millions de personnes dans le monde.

Il ne reste que quatre jours à notre campagne annuelle May Momentum, au cours de laquelle TOUS les dons à l’OMF Canada sont doublés jusqu’à concurrence de 50 000 $ grâce à la générosité de la M.E. Society of Edmonton. Dépêchez-vous ! Le délai se termine le 31 mai 2024.

Nous vous remercions de votre attention et de votre soutien.