Recherche sur l'encéphalomyélite myalgique / le syndrome de fatigue chronique (EM / SFC), le syndrome post-traitement de la maladie de Lyme (PTLDS), la fibromyalgie et le syndrome post-COVID .

Premier essai clinique d’OMF et don actif 3x !

Aujourd’hui marque le premier jour de notre campagne du triplement des dons du mois de novembre, le « Triple Giving November » – où vos dons à l’OMF sont TRIPLÉS chaque jour du mois de novembre. Pour lancer notre période la plus passionnante de l’année, nous avons de grandes nouvelles.

Nous sommes ravis d’annoncer notre tout premier essai clinique : L’essai sur l’amélioration de la vie (LIFT= The Life Improvement Trial). Cet essai clinique est une étape majeure dans la compréhension et le traitement plus efficace de l’Encéphalomyélite Myalgique/Syndrome de Fatigue Chronique (EM/SFC).

 

Qu’est-ce que l’essai LIFT ?

Mené à la Harvard Medical School sous la direction de David Systrom, MD et Jonas Bergquist, médecin-chef de l’OMF, le LIFT est un essai randomisé en double aveugle avec placebo qui étudiera deux médicaments particuliers : La pyridostigmine (communément appelée Mestinon) et la naltrexone à faible dose (LDN) séparément et ensemble en tant que combinaison.

 

Jonas Bergquist, MD, PhD, (gauche), David Systrom, MD (droite)

Pourquoi la LDN et le Mestinon ?

De manière anecdotique, les deux ont démontré leur potentiel en tant que traitements non homologués, chacun offrant des avantages distincts.  Par exemple, la LDN a été une lueur d’espoir pour de nombreuses personnes, atténuant les symptômes tels que le brouillard cérébral et la fatigue. D’autre part, le Mestinon (Pyridostigmine) a démontré son efficacité dans la réduction du syndrome de tachycardie orthostatique posturale (POTS/STOP).

Dans le cadre d’une enquête sur les traitements autodéclarés par les patients, à laquelle ont participé plus de 3 800 patients atteints d’EM/SFC et de COVID longue, ces médicaments ont montré des avantages significatifs. L’essai LIFT vise maintenant à valider scientifiquement ces résultats en testant l’innocuité et l’efficacité de ces traitements, afin que d’autres puissent en bénéficier également.

L’objectif principal ? Évaluer l’efficacité de ces médicaments dans la réduction de symptômes tels que le brouillard cérébral, la fatigue, le malaise post-effort et le syndrome de tachycardie orthostatique posturale (POTS/STOP). Plus important encore, cet essai établira l’infrastructure pour les futurs essais de traitement clinique financés par l’OMF.

 

Plongée en profondeur

C’est là que les choses deviennent encore plus passionnantes. L’essai LIFT ne se limite pas à l’amélioration des symptômes. Il est important d’avoir des résultats mesurables et d’intégrer des tests moléculaires ainsi que d’évaluer les changements dans la capacité fonctionnelle.

 

Pourquoi c’est important

Avec le soutien de l’OMF, l’essai LIFT offre une opportunité en or. En étudiant les effets de la naltrexone à faible dose (LDN) et du mestinon en combinaison et séparément, nous ouvrons la voie à la compréhension de la manière dont ces médicaments, et potentiellement d’autres médicaments approuvés par la FDA, pourraient bénéficier aux patients atteints d’EM/SFC à l’avenir. En fin de compte, cet essai lancera l’infrastructure pour un futur fait d’autres essais de traitement clinique, accélérant ainsi le chemin vers la découverte de traitements efficaces.

 

Quand l’essai commence-t-il ?

Cet essai devrait commencer avant la fin de l’année.

 

Comment recrutons-nous ? 

Nous recruterons via le registre StudyME de l’OMF. Inscrivez-vous au registre StudyME de l’OMF si vous souhaitez participer à des projets de recherche !

 

Participez à notre mission 

Le succès de l’essai LIFT et de nos futurs essais cliniques dépendent en grande partie du soutien collectif de notre communauté. Votre don, en particulier pendant notre campagne du Triple Giving November, peut faire une différence monumentale. N’oubliez pas que chaque don effectué en novembre sera triplé, amplifiant ainsi l’impact de votre soutien.

Faites un don maintenant et triplez votre don ! Ensemble, faisons avancer la communauté de l’EM/SFC et de la COVID longue et progressons vers la découverte d’un traitement.

 

  


 

 

*Remarque : les médecins généralistes travaillant avec l’équipe de recherche de l’OMF recruteront des participants à partir de leurs listes de patients en Australie. Si d’autres participants sont nécessaires à l’avenir, nous contacterons les candidats potentiels par l’intermédiaire du StudyME de l’OMF.

 

StudyME de l’OMF est un registre mondial de participants à la recherche. Une fois inscrit, vous recevrez un e-mail lorsqu’il y aura une opportunité de postuler à une étude pour laquelle un chercheur nous a demandé de l’aider à recruter.