Rechercher
Close this search box.
Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

Depuis le bureau du Dr Alain Moreau, PhD
Directeur du Centre de recherche collaborative
au CHU Sainte-Justine/Université de Montréal

Mise à jour de la recherche #TripleGivingTuesday

Publication d'un nouvel article sur une recherche révolutionnaire du Centre de recherche de Montréal

Au nom de l’Open Medicine Foundation Canada (OMFCA), je suis heureux de vous informer qu’un article rédigé par mon équipe de recherche au Centre de recherche collaborative (CRC) sur l’EM/SFC de l’Université de Montréal, mis sur pied par l’OMF,  a été publié en ligne par Scientific Reports !

Vous vous souvenez peut-être que dans ma dernière mise à jour du Centre de recherche de Montréal, j’ai fait une brève description d’une étude sous ma direction, intitulée  » Profil des microARN circulants dans l’encéphalomyélite myalgique et leur relation avec la gravité des symptômes et la physiopathologie de la maladie « , ainsi que de notre découverte et validation inédites de différents microARN associés à l’EM/SFC.

Les micro-ARN peuvent représenter des indicateurs potentiels de maladies telles que l’EM/SFC, et les changements dans l’expression des micro-ARN pourraient indiquer un dysfonctionnement et une dégénérescence cellulaires. En utilisant un test pour induire un malaise post-effort (MPE) léger mais reproductible, notre équipe a jusqu’à présent découvert 11 microARN différents associés à l’EM/SFC qui sont capables de différencier les patients atteints d’EM/SFC des patients sains – avec une précision de 90 % !

Ce défi de stress post-effort, visant à provoquer un MPE chez les patients atteints d’EM/SFC, nous a permis d’acquérir une connaissance sans précédent de la physiopathologie de l’EM/SFC. Sur la base des 11 différents microARN que nous avons observés dans l’EM/SFC, des algorithmes d’apprentissage automatique ont également conduit à la classification des patients atteints d’EM/SFC en quatre groupes associés à la gravité des symptômes.

Ces résultats passionnants pourraient conduire au développement d’un nouveau test diagnostique non invasif pour l’EM/SFC, d’un outil de pronostic utilisé pour prédire les cas futurs, et à l’identification d’options de traitement efficaces.

Pour lire l’article complet, cliquez ici.

Merci à tous ceux qui ont soutenu notre travail. C’est grâce à vos dons, petits et grands, et à votre croyance en notre mission de mettre fin à l’EM/SFC, que nous avons eu la possibilité de faire avancer la recherche avec confiance et urgence.

Rejoignez-nous dans cet effort exceptionnel pour découvrir des réponses alors que nous nous rapprochons avec détermination de la découverte d’un test de diagnostic, de traitements et d’un remède contre l’EM/SFC.

Tous les dons à l’OMFCA seront TRIPLÉS d’ici au 1er décembre, ce qui vous donne la possibilité extraordinaire de TRIPLER votre soutien à cette recherche innovante.

C’est avec votre soutien que nous menons des recherches cruciales – et que nous donnons de l’espoir à des millions de personnes.