Rechercher
Close this search box.
Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

Étude SIMPLE : Impact de la perfusion de solution saline sur l'EM/SFC, le POTS et la COVID longue

BUT DE L'ÉTUDE

L’étude vise à comparer l’efficacité de différentes solutions salines, y compris un placebo, chez des personnes atteintes d’EM/SFC, de COVID longue et de POTS, afin de déterminer les formules les plus bénéfiques et de comprendre leur impact sur l’amélioration de la santé des patients.

CHERCHEURS

  • David Fineberg, MBBS, FRACGP, DCH
  • Elena Schneider-Futschik, PhD
  • Kristin Brown, PhD
  • Christopher Armstrong, PhD

MISES À JOUR ET PERSPECTIVES

  • Le traitement le plus couramment rapporté pour améliorer l’EM/SFC est la perfusion de solution saline.
  • Essai d’intervention au cours duquel les patients recevront chacun une fausse perfusion de solution saline, une perfusion de solution saline, une perfusion de solution saline avec du dextrose et une solution de Hartmann.
  • Ceci constituera la base des futurs essais à utiliser en conjonction avec la solution saline.
  • Le recrutement devrait commencer vers la fin de l’année 2024.
  • Présentation d’un article analytique sur la metformine pour l’EM/SFC et la CL.
HYPOTHÈSE ET DESCRIPTION DE L'ÉTUDE

Plusieurs essais de traitement de l’encéphalomyélite myalgique/syndrome de fatigue chronique (EM/SFC) ont utilisé une solution saline, le placebo de ces essais étant également une solution saline. Par conséquent, ces placebos ont montré des niveaux d’amélioration élevés, suggérant un effet placebo significatif. En outre, de nombreux patients, y compris ceux atteints d’EM/SFC, de COVID longue et de syndrome de tachycardie orthostatique posturale (POTS), réagissent positivement à la perfusion de solution saline. Il est donc utile d’étudier l’impact de la solution saline sur ces pathologies.

 

L’amélioration rapide de la solution saline chez ces patients permet d’observer des mesures objectives d’amélioration dans un court laps de temps. Cette étude propose de tester différentes formulations de solution saline, y compris une solution saline placebo, une solution saline seule, une solution saline avec du dextrose et une solution de Hartmann, chez les mêmes individus. En comparant leur efficacité par rapport au placebo, nous cherchons à comprendre quels types de solution saline ou de traitements sont les plus bénéfiques pour les individus et pourquoi.

 

En détaillant l’impact de la perfusion de solution saline, on peut élucider son efficacité, identifier les populations de patients les plus susceptibles d’en bénéficier et caractériser ses effets pour les futurs essais impliquant la solution saline. Cette étude a le potentiel d’informer la pratique clinique et d’améliorer les stratégies de traitement pour les personnes atteintes d’EM/SFC, de COVID longue et de POTS.

OBJECTIFS

L'image montre une poche de perfusion, attachée à un support métallique, indiquant un environnement médical ou clinique.

  1. Évaluer l’impact de l’expansion du volume dans l’EM/SFC et la CL.
  2. Évaluer les marqueurs de résultats par rapport à l’amélioration rapide des symptômes provoquée par la solution saline.
  3. Déterminer le type de solution saline le plus efficace.
  4. Adapter la solution saline efficace au patient à l’aide des données recueillies avant les perfusions.