Rechercher
Close this search box.
Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

La modélisation des systèmes révèle une dysrégulation métabolique commune et de nouveaux traitements thérapeutiques dans l’EM/SFC et la COVID longue.

Le cœur du problème

  • Dans un préprint récemment publié, l’équipe informatique de l’OMF a étudié les symptômes métaboliques communs observés dans l’EM/SFC et la COVID longue.
  • À l’aide d’une nouvelle technologie de modélisation, l’équipe a identifié les voies métaboliques qui sont dérégulées à la fois dans l’EM/SFC et la COVID longue.
  • Ils ont identifié une combinaison de L-ornithine et de L-aspartate (LOLA) comme un traitement potentiel à explorer dans de futurs essais cliniques.

Modélisation des dysfonctionnements métaboliques
par la biologie des systems

Portrait de Wenzhong Xiao, PhDLe 18 juin, le Dr Wenzhong Xiao, directeur du Centre de recherche informatique de l’OMF, a publié une prépublication sur son projet visant à déterminer comment le dysfonctionnement métabolique contribue aux symptômes communs observés dans l’EM/SFC et la COVID longue. Grâce à ce projet, le Dr Xiao et son équipe ont également pu identifier un traitement potentiel à tester dans de futures études de recherche.

En utilisant la modélisation métabolique, l’équipe a pu identifier plusieurs voies métaboliques qui étaient altérées dans les échantillons musculaires des patients atteints d’EM/SFC par rapport aux témoins sains. Après avoir combiné ces résultats avec l’analyse des échantillons COVID long, ils ont découvert que, collectivement, la voie la plus affectée était le métabolisme de l’asparagine/aspartate (ASN/ASP).

 

À la suite de cette découverte, les auteurs proposent un traitement potentiel de l’EM/SFC et du COVID long qui cible le métabolisme de l’ASN/ASP. Dans cette voie métabolique particulière, l’ASN est métabolisé en ASP. Or, cette voie est régulée à la baisse dans l’EM/SFC et la COVID longue, ce qui signifie que les niveaux d’ASP sont inférieurs à la normale. Il est donc possible qu’une supplémentation en L-aspartate apporte un bénéfice thérapeutique.

En outre, on a constaté que la voie du métabolisme de l’arginine et de la proline était régulée à la baisse dans l’EM/SFC. La L-ornithine est un produit du métabolisme de l’arginine, de sorte qu’une supplémentation en L-ornithine pourrait également apporter un bénéfice thérapeutique. En combinant le L-aspartate et la L-ornithine (LOLA), il est également possible que l’organisme soit en mesure d’éliminer l’ammoniaque plus efficacement, ce qui pourrait réduire la fatigue.

En fin de compte, l’équipe a été en mesure de trouver des voies métaboliques communément affectées dans l’EM/SFC et la COVID longue. En ciblant ces voies, LOLA pourrait apporter un bénéfice thérapeutique qui devrait être testé dans de futures études. Lisez l’intégralité de la prépublication ici.

Soutenez notre recherche innovante

À l’Open Medicine Foundation Canada, nous travaillons d’urgence pour transformer nos découvertes en progrès tangibles. Nous visons à créer de nouvelles voies de traitement dès que possible, au profit des personnes atteintes d’EM/SFC et de COVID longue à l’échelle mondiale.

En faisant un don aujourd’hui, vous soutenez la croissance et la durabilité de projets de recherche importants comme celui-ci, qui sont la promesse d’un avenir meilleur pour des millions de personnes. Au nom de tous les membres de l’OMF, nous vous remercions d’avance pour votre contribution.