Rechercher
Close this search box.
Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

Traverser l’Ontario en courant | Le voyage de sensibilisation d’un sympathisant de l’OMFCA

Aujourd’hui, nous avons l’honneur de partager l’incroyable histoire de Terry du Canada, sympathisant de l’Open Medicine Foundation Canada (OMFCA), qui s’est lancé dans un voyage stimulant pour collecter des fonds et sensibiliser le public à la recherche sur l’EM/SFC.

L’EM/SFC est une maladie complexe dont la gravité varie. Certains sont cloués au lit indéfiniment, tandis que d’autres, comme Terry, ont des cas moins graves. Malgré les ravages causés par l’EM/SFC pendant des décennies, Terry est déterminé à utiliser son énergie limitée pour défendre les intérêts des personnes atteintes d’EM/SFC partout dans le monde.

En août dernier, Terry a lancé « Run Across Ontario« , une course à pied en solitaire de 1114 km, ou 692 miles, sur une période de 72 jours.

Tout au long de ces 72 jours exténuants, Terry a dû faire face à des blessures, à la douleur et même à des rencontres rapprochées avec des animaux sauvages. Malgré les obstacles, il s’est levé tous les matins à 6 heures pour continuer à avancer, déterminé à poursuivre ce qu’il appelle maintenant la course la plus difficile de sa vie.

À la fin du mois de novembre, la persévérance de Terry a porté ses fruits : Il a réussi la course qui, selon lui, était « l’expérience de course la plus difficile de ma vie, mais aussi la plus satisfaisante ». C’est parce qu’il a couru pour une cause qui lui tient à cœur : sensibiliser le public aux millions de personnes qui souffrent de l’EM/SFC et trouver des fonds pour découvrir un remède.

L’OMFCA a récemment parlé avec Terry de « Run Across Ontario » et de ses efforts de
sensibilisation :

Qu’est-ce qui vous a incité à vous lancer dans la traversée de l’Ontario en courant ?

J’ai contracté cette maladie à l’âge de 28 ans. J’ai maintenant 61 ans. J’ai dû quitter mon emploi à 29 ans en raison de la douleur physique et des autres symptômes de l’EM/SFC dont j’ai souffert. J’étais déjà un coureur avant l’apparition de l’EM/SFC et j’ai continué à courir pendant toutes ces années. C’est difficile. En plus de la fatigue incessante, mon pire symptôme est une douleur à la tête, qui ne cesse jamais.

Au cours des 14 dernières années, j’ai participé à de nombreuses courses, dont certaines comptant jusqu’à 1 000 participants. Cela m’a incité à continuer à courir, car j’ai l’intention de courir et de gagner chaque année. À ce jour, j’ai remporté 113 médailles, pour la plupart des premières places dans ma catégorie d’âge.

Comme aucune course n’a eu lieu depuis mars 2020 en raison de la pandémie, j’ai décidé d’organiser la mienne. Je voulais le faire à grande échelle et courir la même largeur que la province de l’Ontario, au Canada, qui est de 1 114 km. Mon but était de soutenir et d’encourager d’autres personnes atteintes d’EM/SFC et d’obtenir des dons pour soutenir des organisations d’EM/SFC telles que OMF/OMF Canada.

Comment avez-vous entendu parler de l’OMFCA pour la première fois ?

J’ai entendu parler de l’OMF par ma femme qui se tient au courant de ce qui se passe dans la communauté EM/SFC. Elle a été mon plus grand soutien pendant toutes ces années. Elle a même cofondé un groupe local de soutien à l’EM en 1992 (WWMEA, un organisme de bienfaisance enregistré au Canada), qui existe toujours aujourd’hui.

Qu’espérez-vous le plus accomplir grâce à la « Race Across Ontario » ?

Ce que j’espère le plus accomplir, c’est d’encourager les autres. Peu importe ce à quoi vous êtes confronté, il y a généralement quelque chose de grand ou de petit que vous pouvez faire pour obtenir un résultat positif pour vous-même et pour les autres, quelles que soient les circonstances.

Qu’est-ce qui vous donne le plus d’espoir pour l’avenir des personnes touchées par l’EM/SFC ?

Je suis rassuré par les recherches prometteuses qui ont été faites et qui se poursuivent. L’aide est en route, et les recherches pourraient mener à un remède pour cette terrible maladie qui vole la vitalité de ses victimes.

Alors que l’année 2020 touche à sa fin, pensez à faire un geste 
à l’OMFCA aujourd’hui!