Rechercher
Close this search box.
Myalgic Encephalomyelitis / Chronic Fatigue Syndrome (ME / CFS) Post Treatment Lyme Disease Syndrome (PTLDS), Fibromyalgia Leading Research. Delivering Hope.Open Medicine Foundation® Canada

Différenciation métabolique des comorbidités de l'EM/SFC

Étudier les signatures métaboliques des échantillons de selles, d’urine et de sang des patients EM/SFC et l’impact des comorbidités (Syndrome du côlon irritable-SCI et fibromyalgie) sur ces signatures.
  • Amber Jaa-Kwee
  • Christopher Armstrong, PhD
  • Tous les échantillons ont été collectés et analysés.
  • Nous analysons actuellement les données de cette étude.
  • Les premières analyses indiquent que les comorbidités ont un impact sur les profils et sont en accord avec les études métaboliques précédentes sur les comorbidités.
  • L’étude a été étendue pour cibler la voie de la kynurénine, les métabolites NAD et les cytokines dans le sang.
HYPOTHÈSE ET DESCRIPTION DE L'ÉTUDE
Les malades de l’EM/SFC souffrent souvent de comorbidités multiples. Lorsque nous observons une cohorte de malades atteints d’EM/SFC, nous négligeons souvent de considérer l’impact des comorbidités sur les signatures biologiques produites qui pourraient être distinctes de l’EM/SFC seul. Dans cette étude, nous examinons des malades atteints d’EM/SFC avec et sans SCI et fibromyalgie afin de déterminer l’impact de ces comorbidités. Nous pensons que leur impact soulignera l’importance de l’appariement des comorbidités lors de la réalisation d’études cas-témoins.
OBJECTIFS

Une pipette remplissant un tube à essai

  1. Établir un profil métabolique complet à partir d’échantillons de plasma, d’urine et de selles afin de comparer les patients atteints d’EM/SFC et les témoins.
  2. Établir les relations potentielles entre les bactéries intestinales, le métabolisme de l’hôte et l’EM/SFC.
  3. Comparer 22 patients atteints d’EM/SFC avec fibromyalgie et 22 malades EM/SFC sans fibromyalgie pour déterminer l’impact sur les signatures métaboliques.
  4. Comparaison de 22 patients atteints d’EM/SFC avec le syndrome du côlon irritable et de 22 malades EM/SFC sans syndrome du côlon irritable pour déterminer l’impact sur les signatures métaboliques.
  5. Regrouper les patients atteints d’EM/SFC pour évaluer les biais liés aux comorbidités.