Le Dr Ron Davis, directeur du conseil consultatif scientifique de l’OMF, explique la publication du PNAS sur la nano-aiguille (29 avril 2019). Un article décrivant la nano-aiguille a été publié dans les Proceedings of the National Academy of Sciences. Ronald W. Davis, Ph.D., et Rahim Esfandyarpour, Ph.D. en sont les auteurs principaux. La nano-aiguille repose sur un test qui mesure les changements dans le plasma sanguin des cellules immunitaires à la suite d’un stress salin. À l’intérieur de la nano-aiguille, les cellules immunitaires interfèrent avec un petit courant électrique. Le changement d’activité électrique est directement corrélé à la santé du prélèvement. Le test, qui est encore en phase pilote, est basé sur la façon dont les cellules immunitaires d’une personne réagissent au stress. Avec des échantillons de sang de 40 personnes – 20 atteintes d’EM/SFC et 20 autres – le test a donné des résultats précis, en identifiant avec exactitude tous les malades de l’EM/SFC et aucun des individus en bonne santé.